Comment faire une terrasse en béton : les bases

Pour faire une terrasse en béton, la méthode la plus courante est de couler une dalle qui sera recouverte de carrelage ou de lames de bois. Comme pour beaucoup de travaux, il est possible de confier ce chantier à un professionnel – en l’occurrence un terrassier – ou de le faire soi-même (le fameux DIY pour Do It Youself : faites-le vous-même). Si c’est la seconde option qui est retenue, voici un tutoriel pour faire une terrasse en béton.

Baliser l’implantation

Délimiter l’implantation de la future terrasse pour baliser le chantier et travailler efficacement, et surtout pour connaître le volume final de béton nécessaire : largeur finale multipliée par longueur finale, multipliées par hauteur indiquent le volume totale de béton à fabriquer. L’implantation se matérialise par des piquets aux coins de la future terrasse, reliés entre eux par du cordeau. Cette étape de balisage évitera aussi que le chantier soit piétiné inutilement.

Décaisser la zone balisée et préparer l’assise

Faire une terrasse en béton nécessite de décaisser (retirer de la terre) et de dégager ainsi le volume où viendra prendre place le béton. L’assise de la terrasse est généralement de 15cm d’épaisseur pour en assurer la stabilité. Ca peut vite représenter un gros poids à déplacer. Si le projet est de faire une terrasse en béton de 5 mètres sur 3 mètres, la terre à sortir représente plus de 2 mètres cubes, soit un poids de plus de 2 tonnes ! Donc, bien penser à organiser le chantier pour limiter au maximum les déplacements à faire pour évacuer la terre. Pour info, l’espace dégagé pour couler la dalle s’appelle la “fouille”. Veiller bien entendu à ce que le sol, après décaissement, soit le plus horizontale possible.

Pour faire une terrasse dans les règles de l’art, il est ensuite nécessaire de déposer un lit de pierre (autrement appelé ternaire) de 10cm d’épaisseur qui fera office d’assise, auquel on ajoute 5cm de sable (ou tout-venant). Tasser l’ensemble et étant toujours concentré sur la nécessité d’avoir un support le plus plat et horizontale possible.

Coffrage et ferraillage

Avec de longues planches d’un seul tenant, créer le coffrage en s’aidant des piquets installés au moment du balisage. Le haut des planches doit correspondre à la hauteur finale de la terrasse. Pour faire une terrasse en béton finement pensée, il peut être malin de créer une très légère pente orientée vers le jardin pour favoriser l’écoulement des eaux de pluie. Régler la hauteur des planches de coffrage en conséquence. Il est également judicieux d’enduire la face interne des planches avec de huile de décoffrage : retirer les planches après séchage de la dalle sera beaucoup plus facile.

Etaler un film polyane sur le sol, pour limiter les remontées d’humidité sous la dalle. Installer des joints de dilatation dans la largeur, si la terrasse en béton a une grande surface, de façon à fractionner régulièrement cette surface. Déposer ensuite du treillis soudé pour ferrailler la future dalle en béton. Le point essentiel à garder à l’esprit est que le treillis doit être complètement intégré au béton, totalement immergé : il faut donc le découper pour qu’il ne vienne pas à ras du bord de la terrasse, et il faut également le surélever en le faisant reposer par exemple sur des cailloux. Il existe éventuellement des distencies (ou distenciers ou distenciateurs) : de petits supports en plastique sur lesquels poser le treillage pendant que le béton sera coulé.

Couler le béton

Bétonnière pour terrasse en béton

Faire une dalle en béton armée nécessite d’utiliser un béton à 350kg/m3. Dans une bétonnière, préparer le béton dans les proportions suivantes : 1 seau de ciment, 2 de sable et trois de gravier, le tout mouillé par un 1/2 seau d’eau. Couler le béton doit se faire en une seule fois et si possible par une journée sans chaleur excessive car le béton risque de sécher trop vite et de se fissurer. Comme pour le décaissement, il est malin d’installer la bétonnière, sable, gravier et ciment à proximité de l’emplacement de la future terrasse : les déplacements seront limités d’autant.

Peaufiner la dalle en béton

Tirer le béton avec une règle de maçon pour l’égaliser au fur et à mesure de son ajout dans la fouille, et talocher lorsqu’il commence à prendre : le mouvement circulaire imprimé à la taloche permet de faire remonter l’eau pour qu’elle s’évapore, et pour assurer un lissage fin. Celui-ci est fondamental s’il est prévu de poser du carrelage. Pour faire une terrasse en béton correctement finie, veiller à faire coïncider le niveau du béton avec le hauts des planches de coffrage, surtout si la pente d’évacuation des eaux de pluie (voir plus haut) a été prévue.
Laisser sécher plusieurs jours avant de décoffrer. Par contre, le séchage doit durer 6 à 8 semaines avant de pouvoir carreler la terrasse en béton.

La terrasse en béton à l’avantage de nécessiter peu d’entretien, une fois terminée. Mais pour certains bricoleurs, son aspect ‘brut’ est moins engageant que celui du bois et ils préfèrent, pour des raisons esthétiques tout à fait respectables, faire une terrasse en bois.