Garde-corps de terrasse : à savoir

La sécurité est un point essentiel de l’aménagement de la terrasse. Rien ne doit venir perturber le bonheur de profiter du soleil, de la famille et des amis. Si la terrasse est légèrement au-dessus du sol, il convient de l’équiper d’un garde-corps de terrasse pour éviter les chutes.

Les gardes-corps de terrasse assurent la sécurité des personnes qui sont installées sur la terrasse, ou qui s’y déplacent. Une sur-élévation de quelques centimètres suffit malheureusement à se tordre une cheville ou à faire une chute douloureuse. Pour l’aménagement de terrasse, l’installation d’un garde-corps est donc une solution fiable pour éviter ces accidents. Elle est d’ailleurs obligatoire si la hauteur de chute est supérieure à un mètre. Les bricoleurs qui envisagent de fabriquer eux-mêmes leur barrière de protection doivent bien considérer également que le garde-corps doit empêcher que l’on puisse accidentellement passer en-dessous ou à travers. A savoir que le garde-corps de terrasse doit avoir une hauteur de 1m, ou de 80cm minimum s’il a une épaisseur de plus de 50cm.

Lorsque la barrière de protection est constituée de barreaux  verticaux (des lisses), l’espace entre eux doit être de 11cm maximum. Si elle est réalisée avec des éléments disposés horizontalement, l’écart doit être de 18cm maximum pour les éléments au-dessus de 45cm du sol, sinon de 11cm. Il faut absolument éviter la constitution involontaire d’une échelle avec les éléments horizontaux : ce serait alors très facile pour un enfant d’escalader le garde-corps de la terrasse. La partie jusqu’à 45cm au-dessus du sol doit être “pleine”, ne pas laisser la possibilité de placer les main et les pieds pour escalader.
Enfin, si les éléments ne sont ni horizontaux ni verticaux, comme pour un garde-corps de terrasse en fer forgé dans le style Art Nouveau, les espaces doivent empêcher le passage d’un corps mesurant 25x11cm. Ces dimensions représentent schématiquement la taille de la tête d’un enfant : ce dernier ne doit pas pouvoir se glisser dans les espaces vides.

Globalement, la réglementation en vigueur sur les gardes-corps – pour les bâtiments d’habitation n’accueillant pas de public et dans le cas d’une réalisation neuve – est synthétisée dans la norme NF P 01-012.